L'appropiation des espaces inondables: leçons d'une histoire de crises récurrentes

Contenido principal del artículo

Henri Décamps

Resumen

Les riparia – espaces riverains inondables fluviaux et côtiers – ont une longue histoire de crises récurrentes. Leur appropriation par les sociétés humaines s’accélère dans un monde de plus en plus marqué par des bouleversements et des catastrophes. Cet article évoque : 1) la nature patrimoniale de ces espaces, 2) leur insertion dans une histoire de crises récurrentes, 3) leurs potentialités d’adaptation aux crises, 4) leurs potentialités d’atténuation des crises, 5) leur devenir dans un environnement incertain. Les riparia ont toujours été le théâtre d’événements hydrologiques plus ou moins extrêmes. Elles figurent parmi les espaces les plus menacés par le changement climatique en cours et les plus affectés par les questions posées par la surpopulation sous toutes les latitudes et sur tous les continents. Elles sont riches en enseignements pour la fondation d’une éthique des espaces partagés dans un monde en crise.

Descargas

Los datos de descargas todavía no están disponibles.

Métricas alternativas

Detalles del artículo

Cómo citar
Décamps, H. (2016). L’appropiation des espaces inondables: leçons d’une histoire de crises récurrentes. Riparia, 49-71. Recuperado a partir de https://revistas.uca.es/index.php/sig/article/view/3033
 
Sección
Temático