Mutualisaton des Puissances et Sécurité en Afrique: pour une approche néopragmatiste du rôle du droit

Contenido principal del artículo

Omar Kourouma

Resumen

Mutualización de los poderes y seguridad en África: Por un enfoque neopragmático del papel del Derecho


RESUMEN: Desde la segunda mitad del siglo XX, la ley ha sido el principal instrumento a través del cual se lleva a cabo la integración regional, particularmente en el área de seguridad. En África, el tema de la seguridad colectiva es una preocupación esencial desde el advenimiento de los estados poscoloniales que han intentado dar respuestas.  Pero desde la creación de la Unión Africana, estas respuestas han adquirido una nueva forma caracterizada por dos características: el uso de la ley para poner el poder de los principales estados al servicio de la acción colectiva en el campo de la seguridad; y la instrumentalización por parte de estos estados de mecanismos jurídicos-institucionales colectivos al servicio de su propia influencia. Es este doble uso contradictorio del derecho internacional en la construcción de la seguridad colectiva en África lo que esta contribución pretende analizar. En este sentido, destacará las manifestaciones de este fenómeno y su impacto en el proceso de construcción de la seguridad colectiva en África. Intentará demostrar que ese uso contradictorio de la ley denota su naturaleza indeterminada. Con base en esta observación, el estudio resaltará la necesidad de superar los impactos de este doble uso de la ley a través de la adopción de un enfoque Neopragmatista para el uso del derecho internacional en África.


PALABRAS CLAVE: Palabras clave: Unión Africana - Consejo de Paz y Seguridad - Uso - Derecho internacional africano – Neopragmatismo

Descargas

Los datos de descargas todavía no están disponibles.

Detalles del artículo

Cómo citar
Kourouma, O. (2019). Mutualisaton des Puissances et Sécurité en Afrique: pour une approche néopragmatiste du rôle du droit. Paix Et Sécurité Internationales – Journal of International Law and International Relations, (07), 85-116. https://doi.org/10.25267/Paix_secur_int.2019.i7.03
Sección
Estudios

Citas

– AMMOUR L. A., L’Algérie et les crises régionales : entre velléités hégémoniques et repli sur soi. JFC Conseil, la Méditerranée en partage. Avril 2013
– AMSTUTZ Mark R., International Conflict and Cooperation. An Introduction to World Politics, Brown and Benchmark, Chicago, 1995
– BACH D. C., NIGERIA : Paradoxe de l’abondance et démocratisation en trompe-l’œil, Afrique contemporaine, n° 219, 2006/3
– BAGHZOUZ A., « Le Maghreb et l’Europe face à la crise du Sahel : Coopération ou rivalités ? », L’Année du Maghreb [En ligne], IX, 2013, consulté le 19/10/2019. URL : http://journals.openedition.org/anneemaghreb/1898 ; DOI : 10.4000/anneemaghreb.1898
– BARBARA, M., Nouveau paradigme stratégique des puissances moyennes. Chaire In Bev Baillet-Latour, programme « Union européenne-Chine ». Note d’Analyse 16 Mars 2011
– BATTISTELLA D., Dictionnaire des relations internationales. Approches, Concepts, Doctrines, Paris, Dalloz, 2012.
– BATTISTELLA D., Théories des relations internationales, Paris, Presses de Sciences Po, 2015.
– BENOT Y., Les idéologies des indépendances africaines, Paris, F. Maspero, Coll. : Cahiers libres, 1969
– BIYOGO G., Histoire de la Philosophie africaine : Entre la postmodernité et le néo-pragmatisme, Paris, Harmattan. Volume V, 2006
– BIYOGO G., Histoire de la Philosophie africaine : Entre la postmodernité et le néo-pragmatisme, Paris, Harmattan. Volume IV, 2006
– BIYOGO G., Histoire de la Philosophie africaine : Introduction à la philosophie moderne et contemporaine, Paris, Harmattan. Volume II, 2006
– BUZAN B., People, States and Fear, 1983, Cochester, ECPR Press, 3e éd., 2007
– CENTRE D’ETUDES STRATEGIQUES DE L’AFRIQUE, Les leçons de la Gambie sur l’efficacité de la coopération en matière de sécurité régionale, 25 avril 2017
– CHAUMONT C., Cours général de Droit international, Académie de Droit International, « Recueil des Cours », Vol. 1 – 1970
– CHOUALA Y. A., Puissance, résolution des conflits et sécurité collective à l’ère de l’Union africaine. Théorie et pratique, AFRI 2005
– CILLIERS J. et al., Power and influence in Africa: Algeria, Egypt, Ethiopia, Nigeria and South Africa, African Futures paper 14, March 2015
– CYR DJIENA WEMBON M., Le mécanisme de l’OUA pour la prévention, la gestion et le règlement des conflits, African Yearbook of International Law Online / Annuaire Africain de droit international Online, 2(1), 1994
– DELABIE L., Approches américaines du droit international. Entre Unité et Diversité, Paris. A. Pedone, 2011
– DETLEF N., “How to compare regional powers: analytical concepts and research topics”, Review of International Studies, Hamburg, 2010
– DEUTSH K. et al., Political community and the North Atlantic Area, Princeton (N.J), Princeton University Press, 1998
– DORTIER J-F, (dir.), Le Dictionnaire des Sciences humaines, Paris-Beyrouth-Delta, éd. Sciences humaines, 2007
– EL AJLAOUI M. E., «Quelles perspectives de développement des relations du Maroc avec l’Afrique australe et l’Afrique de l’Est ? « Rabat, IRES, 2015
– ELOWSON C. et DE ALBUQUERQUE A. L., Challenges to Peace and Security in Eastern Africa : The role of IGAD, EAC and EASF. FOI Memo 5634, Studies in African Security, Project number: A16104, February 2016
– FABRICIUS P., “The Gambian crisis is set to dominate AU Summit discussions and challenge Africa’s determination to enforce democracy”, Institute Of Security Studies (ISS). 19 January 2017
– FIHRI B. F., «Le Maroc en Afrique. La voie royale», Rabat, Institut Amadeus, 2015
– FIHRI B. F., (dir.), «Maroc et l’Afrique. Pour une Mobilisation nationale d’envergure «, Rabat, Institut Amadeus, 2014
– HARSCH E., L’Afrique de forces de maintien de la paix. Face au désengagement des grandes puissances, l’Afrique renforce ses capacités, in Revue Afrique relance, Vol. 17, N°3, Octobre 2003
–HASSNER P., Intégration et coopération ou inégalité et dépendance ? In: Revue française de science politique, 24eme année, n°6, 1974
– INSTITUT D’ETUDES DE SECURITE, Rapport sur le conseil de paix et de sécurité, N°81, Juin 2016
– KOSKENNIEMI M., La politique du droit international, Paris. A. Pedone,2007
– KOUROUMA O., Du concept de puissance dans le contexte africain : Quelle opérationnalité ? in GUENNOUNI N. et al., Tendances internationales et internes de l’évolution du droit. Mélanges offerts en l’honneur du Doyen Mohamed Bennani, Tome I, Casablanca, Najah Al Jadida
– KOUROUMA O., La mutualización de las potencias: una estrategia africana de cooperación Sur-Sur, Revista d’Afers internattionals, N°114, Décembre 2016.
– KOUROUMA, O., « L’Afrique du sud et le Nigéria dans la géopolitique africaine: Des puissances moyennes émergentes africaines, au-delà des débats et contre-débats», In El Houdaigui R., La façade atlantique de l’Afrique : un espace géopolitique en construction, Rabat, OCP Policy Center, 2016.
– KOUVIBIDILA G-J., Histoire de la construction de l’Afrique, Paris, Harmattan, 2011
– KUPCHAN C. A., After Pax Americana : Benign Power, Regional Integration, and the Sources of a Stable Multipolarity, International Security, Vol. 23, No. 2, Autumn, 1998.
– LECOUTRE D., Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, clef d’une nouvelle architecture de stabilité en Afrique ?, Afrique contemporaine, n° 212, 4/2004.
– LOUW-VAUDRAN L., “The meaning of Morocco’s return to the African Union”, North Africa Report, Institut for Security Studies, 01/2018.
– LUNTUMBUE M., Le Nigéria dans la géopolitique ouest-africaine : atouts et défis d’une puissance émergente, Note d’Analyse du GRIP, Bruxelles, 18 juillet 2013.
– LUNTUMBUE M., Le Nigéria dans la géopolitique ouest-africaine : atouts et défis d’une puissance émergente, Article cité ; Vincent Darracq, « Jeux de puissance en Afrique : le Nigeria et l’Afrique du Sud face à la crise ivoirienne », Politique étrangère, Été, 2/2011.
– MAZRUI A., « Pour une colonisation légère des régions d’Afrique en désintégration », Bulletin du Codesria, N°2, 1995.
– MAZRUI, A, «Une paix qui est établie, protégée et entretenue par l’Afrique elle-même» (Traduction de l’auteur, Towards a Pax Africana : A study of ideology and ambition, Chicago, University of Chicago Press, 1967.
– OSUNTOKUN J., «Hegemon in a peripheral region: Future of Nigeria’s foreign policy», The Nation, 18 avril 2013.
– STRUYE DE SWIELANDE T., « La Chine et le «Soft power» : une manière douce de défendre l’intérêt national ? », in Notes d’analyse de la Chaire Inbev Baillet - Latour sur les relations Union européenne - Chine (Université catholique de Louvain), numéro 2, mars 2009.
– TAMEKAMTA A. Z., L’engagement des états Africains en Matière de Sécurité en Afrique Centrale : Contraintes et enjeux de la coopération UA-CEEAC, Août 2016.
– TCHIKAYA, B., Le droit de l’Union africaine, Paris. Berger-Levrault, 2014
– TOMBAZOS, S., Critique du livre d’Antoine Artous, Le fétichisme chez Marx. Le marxisme comme théorie critique, Editions Syllepse, Paris, 2006, - 2007
– VENNESSON P. et SINDJOUN L., « Unipolarité et intégration régionale : l’Afrique du Sud et la ‘renaissance africaine’ ». Revue française de science politique, 50e année, n°6, 2000.
– VERON J-B., L’Afrique du Sud et le Nigeria : du maintien de la paix à la recherche d’un positionnement stratégique sur le continent africain, Afrique contemporaine, n° 219, 2006/3
– WEILER J. H., Une révolution tranquille. La Cour de justice des communautés européennes et ses interlocuteurs In : Politix. Vol. 8, N°32. Quatrième trimestre,1995
– YABI G. O., «Peace and Security in Africa. Italian Institute for International Political Studies», ISPI Background Paper n. 4, 2016.