Le projet migratoire des Sénégalais vers la France

Main Article Content

Medina Ina Niang

Resumen

La perception du migrant en tant que principal protagoniste de son aventure semble compromise lorsque les choix de l’individu sont confrontés aux besoins de sa famille. Notre enquête qualitative réalisée à Dakar permet une meilleure compréhension du rôle de la famille dans la décision de migrer vers la France. Face à la pression familiale de remplir son rôle de « sécurité sociale », l’enfant devenu adulte, doit honorer sa famille et montrer sa gratitude. Dans le rêve de réussite sociale des candidats au départ, nous notons une volonté implicite de retourner au Sénégal après l’expérience migratoire et la réussite financière – donc familiale et sociale – dont elle s’accompagne. Dès lors, la famille et la société en général apparaissent comme deux adjuvants au profond désir de partir. Nous analyserons donc le rapport de l’individu au groupe, ainsi que les attentes de la migration en termes d’ascension sociale individuelle et/ou collective.


La percepción del emigrante como protagonista principal de su aventura parece en cuestión cuando las decisiones individuales se valoran junto a las necesidades de la familia. Nuestra investigación realizada en Dakar permite comprender mejor el papel ocupado por la familia en la decisión de emigrar a Francia. Frente a la presión familiar de su papel de “seguridad social”, una vez que el hijo se hace adulto debe honrarla y mostrar su gratitud. En el sueño del éxito de los candidatos a partir, notamos una voluntad implícita de regresar a Senegal tras la experiencia migratoria y el éxito económico –también familiar y social- del que se acompaña. En adelante, la familia y la sociedad en general aparecen como dos componentes del deseo profundo de partir. Por lo tanto, analizaremos la relación del individuo con el grupo, así como las expectativas de la migración en términos de ascenso social individual y / o colectivo.

Palabras clave
migration, Sénégalais, France, individu, famille, migración, Senegaleses, Francia, individuo, familia

Descargas

La descarga de datos todavía no está disponible.

Article Details

Cómo citar
Ina Niang, M. (2018). Le projet migratoire des Sénégalais vers la France. Trocadero, (30), 31-48. https://doi.org/10.25267/Trocadero.2018.i30.03
Sección
Dossier. Migraciones y familia

Citas

MBOUP, Mourtala : Les Sénégalais d’Italie- Emigrés, agents du changement social, Paris, L’Harmattan, 2000, p. 32.

TALL, Serigne Mansour, « La migration internationale sénégalaise : des recrutements de main d’œuvre aux Pirogues », in DIOP, Momar Coumba (dir.), Le Sénégal des migrations, Mobilités, identités et sociétés, Paris, Editions Khartala, ONU-Habitat et CREPOS, 2008, p.52.

MASSEY et al. : “Theories of International Migration: A Review and Appraisal”, Population and Development Review, Vol.19, nº 3 (1993), pp. 431-466.

PIGUET, Étienne : « Les théories des migrations. Synthèse de la prise de décision individuelle », Revue européenne des migrations internationales, 229 (2013), pp. 14-16.

SMITH, Adam, Recherche sur la Nature et les Causes de la richesse des nations livre I et II, Paris, Economica, 2000, p.3.

DURKHEIM, Emile, « Communauté et société selon Tönnies », Sociologie, N°2, vol. 4, 2013.

Portail de la liturgie catholique, « Le baptême, entrée dans la communauté chrétienne », , consulté le 10 mai 2015.

DURKHEIM, Emile, « Communauté et société … ».

KANE, Abdoulaye, LEEDY, Todd H., (Dir.): African Migration: Patterns and Perspectives, Indiana University Press, 2013, p. 4.

BOURDIEU, Pierre : « Le Capital Social. Notes Provisoires », Actes de la recherche en sciences sociales, nº 31 (1980), pp. 2-3.

TALL, Serigne Mansour, « Des recrutements de main-d’œuvre aux pirogues », DIOP, Momar Coumba Diop, Momar Coumba (dir.) : Le Sénégal des migrations, Mobilités, identités et sociétés, Editions Khartala, ONU-Habitat et CREPOS, 2008, p. 45.

WALDINGER, Roger : « Le débat sur l’enclave ethnique : revue critique », Revue européenne des migrations internationales. Vol. 9, nº 2. pp. 15-29.

Samba, non- migrant, Dakar, mai 2011.

Serigne, non- migrant, Dakar, mai 2011.

Habib, non- migrant, Dakar, mai 2011.

GRAW, Knut, SCHIELKE, Samuli (eds): The Global Horizon, Expectations of Migration in Africa and the Middle East, Leuven University Press, 2012, pp. 34-35.

AGA, Gemechu Ayana, MARTINEZ PERIA Maria Soledad: “International Remittances and Financial Inclusion in SubSaharanAfrica”, juillet 2014, Banque mondiale, consulté le 20 décembre 2014.

Banque mondiale, « Aide publique au développement nette et aide publique reçues », consulté le 20 décembre 2014.

BOLZMAN, Claudio, GAKUBA, Théogène-Octave, CISSE, Ibrahima : Migration des jeunes d’Afrique subsaharienne- Quels défis pour l’avenir ?, Paris, L’Harmattan, 2011, p.21.

Xibaaru, « Souleymane Jules Diop face aux immigrés Sénégalais clochards et mendiants », 04 décembre 2014, , 13 mars 2015

Pape, migrant à Paris depuis 12 ans, juillet 2013.

Antoinette, Migrante à Paris depuis 5 ans, mars 2014.

Ousmane, Migrant à Paris depuis 30 ans, septembre 2013.

Mathy, Migrante à Paris, août 2013

Issa, Migrant à Paris, août 2013

Aissatou, Migrante à Paris depuis 5 ans, mars 2014.

UNFPA, « Rapport annuel 2015 »,

, consulté le 6 mars 2015

DIOUF, Mamadou, « Des cultures urbaines entre tradition. et mondialisation », in DIOP, Momar-Coumba (dir), Le Sénégal contemporain, Paris, Karthala, p. 284.

Amadou, migrant à Paris depuis 40 ans

Pape, Migrant à Paris depuis 12 ans, juillet 2013.

TIMERA, Mahamet : « L’immigration africaine en France : regards des autres et repli sur soi », Politique africaine n° 67 (1997), pp. 41-47., , consulté le 3 janvier 2014.

KANE, Ousmane: The Homeland is the Arena. Religion, Transnationalism, and the Integration of Senegalese Immigrants in America, Oxford and New York, NY: Oxford University Press, 2011, p. 205

Souleymane, Migrant à Paris depuis 8 ans, mars 2014.

Boubacar, Migrant à Paris depuis 4 ans, juillet 2013.

Antoinette, Migrante à Paris depuis 5 ans, mars 2014.

Khaly. Migrant à Paris de 1992 à 1997, puis de 2004 à nos jours, Paris, février 2014.

Discours fréquent à Dakar

Ndèye., Migrante à Paris depuis 5 ans, septembre 2013.

Cheikh, Migrant à New York depuis 14 ans, janvier 2014.