Toudis, adverbe de temps et marqueur discursif : une version picarde de toujours ?

Main Article Content

Anne Dagnac

Resumen

Cet article explore les emplois du mot toudis en picard, pour la partie du territoire français où il est utilisé, en comparaison avec les usages de toujours en français. Il montre que toudis partage toutes les nuances sémantiques de toujours comme adverbe de temps, ainsi que trois de ses emplois comme marqueur discursif. Néanmoins, comme grammème et comme pragmatème, toudis présente des spécificités. Comme adverbe de temps, sa combinaison avec l’adverbe cor donne lieu à un effet de sens original, d’itération habituelle ; comme marqueur discursif, il est utilisé comme marqueur de relance thématique, aussi bien quand il est syntaxiquement intégré à la proposition qu’en tête de phrase suivi de que. D’autres particularités, plus secondaires, pourraient découler du fonctionnement général du picard, comme le fonctionnement de toudis sous la négation, et l’emploi de la locution toudis est-i détachée en tête de phrase ou sans inversion du sujet, ch’est toudis que.

Article Details

Sección
Artículos

Citas

BACHA, J. (1998) : « ‘Bien sûr que je viendrai’, Remarques sur les adverbes construits avec une complétive », L'Information Grammaticale 2/1, pp. 27-31.

BUCHI, E. (2007) : « Sur la trace de la pragmaticalisation de l’adverbe toujours (‘Voyons toujours l’apport de la linguistique historique’), Langue française 2007/2, pp. 110-125.

CARTON, F. et M. LEBEGUE (1998), Atlas linguistique et ethnographique picard, Vol. 2, Paris : Ed. CNRS.

DAGNAC, A. (2013) : How do you double your C ? Evidence from an Oïl dialect, Empirical Issues in Syntax and Semantics, 9. http://www.cssp.cnrs.fr/eiss9/eiss9_dagnac.pdf.

DAGNAC, A. (2014) : « ‘Pas’, ‘mie’ point et autres riens : de la négation verbale en picard »,Goes, J. et M. Pitar (éds) : La négation en français : études linguistiques, pragmatiques et didactiques, Arras : Presses universitaires d’Artois.

DEBRIE, R. (1983) : Lexique picard des parlers est-amiénois, Amiens : CEP.

DEBRIE, R.(1987) : Lexique picard des parlers du Vermandois, Amiens : CEP.

DOSTIE, G. (2004) : Pragmaticalisation et marqueurs discursifs, Bruxelles : De Boeck Duculot.

EDMONT, E. et J. GILLIERON, (1902–1910) : Atlas linguistique de la France (9 tomes), Paris : Champion.

EDMONT, E. (1911) : A l’ Buèe – Scène populaire Saint-Poloise, Paris : Librairie Champion.

FEW = WARTBURG, W. von. (1922-2002) : Französisches Etymologisches Wörterbuch. Eine darstellung des galloromanischen sprachschatzes, 25 vol., Bonn / Berlin / Bâle, Klopp / Teubner / Zbinden. (Recherche électronique : https://apps.atilf.fr/lecteurFEW/).

FLUTRE, L.-F. (1970) : Le Moyen picard, d’après les textes littéraires du temps (1560-1660). Textes, Lexique, Grammaire, Amiens, Musée de Picardie : Librairie des Cahiers.

LATEUR, M. (1951) : Lexique du parler populaire et ouvrier des régions minières d’Artois, Lens : Imprimerie ouvrière.

MARTIN, R. (1987) : Langage et croyance. Les « univers de croyance » dans la théorie sémantique, Bruxelles : Mardaga.

NGUYEN, Th.-B. (1986b), « À propos des emplois pragmatiques de toujours », Modèles linguistiques, 8, pp. 123-139.

NGUYEN, Th.-B. (1988), « Toujours en position finale : emploi pragmatique particulier », Revue romane, 23, pp. 36-46.

Picartext, Amiens, CERCLL-LESCLAP-Université de Picardie, https://www.u-picardie.fr/LESCLaP/PICARTEXT/Public/.

Trésor de la Langue Française Informatisé (TLFi), Nancy, CNRS, ATILF (Analyse et traitement informatique de la langue française), UMR CNRS-Université Nancy 2. http://atilf.atilf.fr/tlf.htm.

VASSEUR, G.(1998 [1963]) : Dictionnaire des parlers du Vimeu (Somme), Fontenay-sous-Bois : Sides.